Hôtel de Lionne

Hugues de Lionne, ministre des Affaires étrangères de Louis XIV, y fit construire en 1661, l’hôtel de Lionne par l’architecte Louis le Vau et l’entrepreneur Michel Villedo. Il est transmis ensuite à sa fille et à son mari, le duc d’Estrées, puis il est racheté en 1703 par le chancelier Louis Phélyppeaux de Pontchartrain et assigné pour demeure au contrôleur général des finances par Louis XV.

jardin-pontchartrain-gallica

En 1750, il devint l’hôtel des Ambassadeurs extraordinaires, en 1756 l’hôtel du contrôleur général des Finances, puis l’hôtel de Calonne (Charles-Alexandre de Calonne, ministre de l’Intérieur en 1787), le ministère de l’Intérieur en 1790, celui des Finances en 1800.  De 1776 à 1781, Mme Germaine Necker, épouse du contrôleur général des Finances Jacques Necker y organisa un salon sous le nom de Mme de Staël.  En 1792, l’hôtel devint la demeure du pire truand de l’époque, Etienne Clavière, ministre des Finances, spéculateur, agent de l’étranger et fondateur du club des Amis des Noirs (par intérêt).

hotel lionne

L’hôtel est détruit lors de la création du passage de Choiseul en 1827.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s