Rue de Marivaux

La rue est percée vers l’an 1784, par lettres-patentes, à la date du 18 février 1780 sur l’emplacement de l’hôtel Choiseul. Celles-ci indiquent qu’elle sera ouverte aux frais d’Etienne-François, duc de Choiseul-Amboise et de son épouse, sur le terrain de leur hôtel et jardin. Elle fut dénommée « rue de Marivaux-des-Italiens » pour la différencier de la « rue Marivaux-des-Lombards ». Elle doit son nom à l’écrivain Pierre de Marivaux.

13 : immeuble construit entre 1914-1915 par l’architecte R. Lelièvre dont la décoration florale est abondante. En décembre 2013, Allianz Real Estate France a cédé à la Société Centrale Prévoir, le bel immeuble haussmannien de 1 350 m². L’espace est loué à 10 locataires (bureaux et commerce).

: Charles-Simon Favart, directeur de l’Opéra-Comique, tombe sous le charme de la jeune actrice Justine de Ronceray dite « mademoiselle Chantilly », lors d’une représentation sur scène de la pièce Les Fêtes Publiques. Ils se marièrent le 12 décembre 1745.  Ils vécurent dans cet hôtel qui devint par la suite un complexe hôtelier 4 étoiles. Ce dernier a conservé le décor du XVIIIe siècle dans lequel se dévoilent la personnalité des premiers propriétaires. Le peintre espagnol, Francisco de Goya, y habita quelques mois en 1824. Il est recommandé de s’y rendre à l’heure du thé pour y déguster un Angel Cake. La Maison Favart s’est associée à la pâtisserie Ciel (5e arrdt) pour offrir un instant de détente et de gourmandise, tous les mercredis et vendredis, entre 15 et 18h. L’Angel Cake, créé au Japon, est léger, sans beurre et doté d’une texture aérienne. Composé d’une génoise au chocolat, de crème de chocolat noir, de crème chantilly au chocolat au lait, de poudre de cacao et de noisettes caramélisées, il est présenté dans sa boîte en pliage de papier. La pâtisserie offre d’autres variétés de l’Angel Cake : fruits rouges, vanille, basilic, marrons et armagnac, chaï chocolat…

: Le premier contrat retrouvé dans les archives date de 1852. Mais il semblerait que dès 1840, la Librairie Théâtrale était installée 14 rue Gramont avant d’être transférée au n°30. Elle était spécialisée dans la vente et l’édition de pièces de théâtre. Au début du XXe siècle, sa propriétaire, Mme Saint-Yves Michaud, déménage au 11 boulevard des Italiens. Elle conserve sa spécialité théâtrale mais s’ouvre aussi à la littérature générale. M. Louis Stiquel en assure la direction. Les charges sur les grands boulevards devenant trop importantes, elle se replie en 1928 rue de Marivaux. Première éditrice de Georges Feydeau, Robert de Flers, Gaston Armand de Caillavet, Tristan Bernard, Miguel Zamacoïs, la Librairie Théâtrale a toujours été très fréquentée par les acteurs, auteurs et élèves des cours d’art dramatique. En 1928, Louis Billaudot, éditeur de musique, reprend l’affaire et lui apporte un sang neuf en l’associant avec sa nombreuse clientèle de sociétés théâtrales amateurs. La boutique est tenue par M. Claude Harly de 1940 à sa retraite en 1989. Après la mort de Louis Billaudot en 1936, ses deux fils, Robert et Gérard, développent l’affaire : l’aîné s’occupe des éditions musicales, le cadet des éditions théâtrales. Gérard aura six enfants dont Francine qui reprend les éditions musicales et Anne qui, avec son époux Thierry Orgeolet, poursuit le travail du libraire-éditeur. En 2008, ils vendent leur fonds de commerce à la société Edicom, éditeur de théâtre familial et populaire. En 2011, Christophe Mory et Marie-Laure Falcoz décident de poursuivre la légende, d’attirer de nouveaux auteurs, de faire vivre le catalogue, d’étendre la diffusion à des libraires partenaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s