Passage du Grand Cerf

145 denis 03

Le passage, qui se situe au 145 de la rue Saint-Denis, fut construit en 1825 sur l’emplacement de l’hôtel du Grand Cerf, point de départ des Messageries royales vers l’est de la France. Cet hôtel, qui appartenait à l’administration des Hospices, avait été vendu le 10 avril 1812 à M. Hermain. Il est racheté le 24 mai 1825 par la compagnie bancaire Devaux-Moisson et Cie qui transforma le passage avant de le revendre le 7 juin 1826 à Isidore Monier qui en possédait déjà une partie. Il est légué en 1862 à l’Assistance publique par l’héritier de la famille Monier. A l’époque, son revenu était de 87 217 francs pour une valeur estimée à 850 000 francs. Mais les revenus du passage ne cessent de décroitre, il fut mis en location et adjugé à un certain Dejean pour la somme de 94 500 francs après 1882. Celui-ci se retira en 1890. En 1896, le passage ne rapporte plus que 52 627 francs. Ne pouvant plus l’entretenir, l’Assistance publique décida de le vendre. Après de nombreuses ventes annulées, le passage a été finalement vendu en 1985 à deux sociétés privées qui le restaurèrent à l’identique.

Une séquence du film de Louis Malle, « Zazie dans le métro » a été tournée dans le passage en 1960. Au n°4 vécut l’artiste peintre Anne Français dès 1944. Au n°6 se trouvait le siège du journal « L’Extra-Muros » dans lequel écrivait le poète et chansonnier Emile Debraux en 1830.

Un assortiment d’enseignes surprenantes photographiées dans le passage.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s