37 rue du Louvre

Ce bel immeuble fraîchement rénové servit de siège au quotidien « Paris-Soir », fondé en 1923 par un militant anarchiste Eugène Merle, puis repris et dirigé à partir de 1930 par l’industriel Jean Prouvost. L’immeuble fut spécialement construit par Fernand Leroy et Jacques Cury en 1934 pour abriter le journal.

Le 11 juin 1940, Jean Prouvost quitte Paris et continue la publication en zone libre.

Paris-soir_4sept39

Les locaux parisiens sont utilisés par les Allemands qui font paraître leur « Paris-Soir » du 22 juin 1940 au 17 août 1944.

Ayant paru durant l’Occupation, il est interdit à la Libération en 1944. Il devient le siège du journal « Libération » dès le 21 août 1944 sous la conduite d’Emmanuel d’Astier de la Vigerie.

S’y ajoutèrent « Ce Soir », journal du PCF, et « Front national », quotidien gaulliste.

De 1945 à 1955, l’immeuble abrita le journal « l’Humanité » dirigé par Pierre Lazareff et Françoise Giroud qui avait fait leurs armes à « Paris-Soir ». A la mort de Staline, le 6 mars 1953, la façade du bâtiment se para d’une affiche de l’homme d’Etat soviétique. Cette affiche suscita un conflit entre les rédacteurs de « l’humanité » et des « Lettres françaises » ; Picasso jugea irrévérencieux le portrait de Staline.

L’édifice fut repris par le journal « le Figaro » en 1976.

Aujourd’hui, le bel immeuble appartient à la banque HSBC.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s