Corporation des maîtres charcutiers de Paris

Si la corporation des maîtres charcutiers de Paris remonte au XVe siècle, ce n’est qu’en 1805 que la profession reçoit des statuts modernes, sous le nom de Bureau de commerce de la charcuterie. Ce bureau est transformé en Chambre syndicale l’année même où est fondé, le Syndicat général de la charcuterie française, en 1881. Après plusieurs adresses dans le quartier des Halles, le Syndicat général – qui a adopté des statuts de fédération – décide en 1900 de se construire son propre immeuble.

10 bachaumont 06

L’architecte Jules Michel édifie un immeuble de type industriel, où les verrières des trois premiers étages sont prises dans un quadruple placage d’arcades, sous un balcon ondulé filant sur toute la longueur de la façade, imitation inattendue des tribunes ondulées des églises baroques.

10 bachaumont 07

La même ferronnerie Art Nouveau orne ce balcon, ceux du premier étage et le balcon filant droit du 5e étage qui donne sur des bureaux.

Un soin particulier est également consacré à l’accueil à l’intérieur. Le vestibule et l’escalier monumental à trois rampes – éclairé par un vitrail aux lignes souples très 1900, représentant une fermière qui nourrit des animaux de basse-cour – sont entièrement recouverts, jusqu’au plafond, de réclames pour des charcutiers gravées en lettes d’or sur des fonds de faux marbre (les principaux donateurs). Le plafond est orné d’un ciel peint.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s