Immeuble de La Garantie, rue Perrée

Durant l’Ancien Régime, le titre des métaux précieux était contrôlé par les maîtres jurés de la corporation des orfèvres. La loi de brumaire an VI (1797), en créant la Garantie, instaura un nouveau système officiel de poinçonnage et entraina la mise en place d’une administration nouvelle, à Paris comme en province. Les services furent primitivement installés rue Guénégaud, à proximité de la Monnaie, alors responsable du contrôle de la garantie et du poinçonnage. La loi du 23 décembre 1912 décida le transfert de la direction de la Garantie et la construction de son nouveau siège à l’emplacement approximatif des anciens charniers du temple ; situation judicieuse au cœur d’un quartier où de tout temps travaillèrent les orfèvres, doreurs, ciseleurs, joailliers et horlogers, tous utilisateurs de métaux précieux. Blanc, l’architecte du ministère des Finances, donna le plan du bâtiment qui fut inauguré en 1926 par le ministre Caillaux.

DSC_0111

Massive bâtisse de brique de style mal défini, la construction présente deux pavillons d’angle qui dominent d’un étage supplémentaire le corps central. A hauteur du second étage, une frise de mosaïque inscrit les noms des grandes villes de France, tandis qu’au niveau du premier, un bandeau de pierre est ponctué à intervalles réguliers de médaillons qui reproduisent des poinçons d’orfèvrerie.

Le centre du bâtiment est couronné d’une sorte de fronton de pierre, arcade surhaussée dont la voussure s’orne d’un coq aux ailes déployées.

Au-delà de la grille (motif à feuilles de chêne intéressant), le passage voûté en anse de panier débouche sur une salle extravagante, sorte de cour intérieure rythmée par quatre colonnes et couverte partiellement de pavés de verre qui laissent passer le jour. La partie supérieure des murs et la voûte sont couvertes de peinture rouges et noires sur fond blanc, inspirées de motifs d’orfèvrerie, et qui honorent les noms d’orfèvres français célèbres : Meissonnier, Germain, Biennais… Le bâtiment sera bientôt transformé en commissariat.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s